la scénographie

  • La démarche
  • Dans les espaces de soin
  • Dans les espaces professionnels
  • Dans les espaces personnels

 

La scéno, qu’est-ce que c’est ?

La scénographie, ou scéno pour les intimes, vient du grec ancien [skènè + graphía] et signifie littéralement « écriture/dessin de la scène ». Elle trouve sa source dans le monde du théâtre et est appliquée petit à petit aux domaines de l’exposition, du cinéma et des univers où la mise en scène et l’immersion sont souhaitées.

La scéno, c’est un fil conducteur, un récit, une histoire racontée grâce à l’espace qui nous entoure. On peut donc tout raconter. Par contre, on ne peut pas le faire n’importe comment. Il faut savoir être subtile et simple dans l’expression de nos idées pour avoir un résultat le plus adapté possible : on travaille donc avec l’essence de notre fil conducteur, de notre thématique.

 

Comment ça marche ?

La Scénographie, ce n’est pas du Design, de la Décoration ou de l’Architecture d’intérieur : c’est une discipline à part entière. En tant que scénographe, il est essentiel de s’appuyer sur les savoir-faire d’autres professionnels et professionnelles : acoustique, architecture, design, électricité, isolation, maçonnerie, menuiserie, peinture, plomberie, revêtement, et, surtout, les savoir-faire des personnes qui occupent les lieux. (Pas de panique, bien-sûr, cette liste est non exhaustive !) Du coup, chacun et chacune a sa place pour mener à bien le projet.

Ces disciplines peuvent avoir une place plus ou moins grande dans la conception. Cela va aussi dépendre des partenaires présents et présentes pour ce projet, de la demande et des besoins.

Un autre élément important pour moi : la modularité. Les pratiques, usages et envie évoluent avec le temps. Il est important de leur laisser la possibilité d’exister.

 

Comment ça se passe ?

Tout d’abord, il faut un besoin, une envie. On en discute. On détermine le fil conducteur. On voit le budget. On visite les lieux. On étudie l’ergonomie des besoins. On travaille les plans. On modélise. On fait des propositions (par exemple pour les couleurs, la déambulation, les aménagements, pour ne citer que cela). On finalise le projet. On trouve les prestataires, professionnels et professionnelles qui réaliseront le ou les chantiers. On rectifie le projet si cela est nécessaire durant les travaux. Certaines de ces étapes ne sont parfois pas nécessaires (comme la modélisation ou la rectification au cours des travaux) tandis que d’autres sont primordiales (comme les propositions, le besoin ou l’envie). La consultation des personnes concernées par l’utilisation des locaux est fondamentale ainsi que l’anticipation des frais d’entretien de certains éléments. Cela évite les trop grosses mauvaises surprises ou l’inutilité des dispositifs mis en place ou conçus spécialement pour le projet.

Lorsque des professionnels et professionnelles interviennent pour la réalisation de travaux, il est essentiel de faire appel à des personnes de confiance qui partagent les mêmes valeurs que nous. Cela favorise un travail de qualité et assure la bonne conception et réalisation du projet.

 

Qu’est-ce que le soin ?

Pour commencer, définissons le soin. Selon le CNRTL, le soin est un intérêt et une attention que l’on porte à une personne ou à une chose. Le soin, pour les êtres vivants, suppose d’être soucieux et d’agir, aussi en prévention, en faveur de sa santé (physique, physiologique, psychologique, psychique, morale, esthétique, hygiénique, environnementale, matérielle), de son bien-être et de son mieux-être. Concernant les objets ou éléments inanimés, le principe est le même : utiliser les éléments avec précaution et respect, prévenir leur dégradation en entretenant leur beauté et leur hygiène, en les maintenant en état et aux normes et en les réparant dès que nécessaire.

 

La place de la scénographie des espaces de soin

Et si la scénographie des espaces de soin n’évoque pas grand-chose, ce n’est pas étonnant. Être scénographe de ces espaces, c’est créer son métier, sa discipline. Et c’est bien dommage parce que ça n’a que du bon. (Oui, oui ! Et ce n’est pas moi qui le dis mais bien les scientifiques !) C’est un coup de pouce énorme qui permet à l’être humain de se sentir mieux dans son environnement. Pourquoi ? Et bien prenons trois exemples de salle d’attente :

  • la glauque avec de la moquette marron aux murs, des canapés en cuir tout usé desquels on peine à se relever et le bruit de la roulette du dentiste qu’on entend à travers les murs ;
  • celle avec des chaises en plastique à accoudoirs où tous les fessiers ne passent pas et dont la hauteur d’assise est trop basse, avec des portes ou d’autres patients dans notre dos, une pièce qui résonne dès que quelqu’un parle ou qu’un bambin joue ;
  • la salle lumineuse, avec des assises où tout le monde peut s'asseoir, des couleurs adaptées, des éléments aux murs qui aident à patienter paisiblement, et pourquoi pas une petite musique d’ambiance et des magazines récents.

Je me permets de dire qu’il n’y a pas photo. On préférera globalement la dernière… On se sentira plus en sécurité, plus à l’aide, plus apaisé ou apaisée, plus tranquille face à l’idée du secret professionnel ou médical.

 

Concrètement, que fait la scénographie dans les espaces de soin ?

Ce sont ces effets (la mise en place des sentiments de sécurité, d’apaisement, de tranquillité) qui sont recherchés et choisis. Dans les espaces de soin, il est essentiel que notre fil conducteur soit le bien-être des personnes qui utilisent les espaces, qu’elles soient patientes, clientes, professionnelles, accompagnantes. On peut y ajouter des thématiques (au Centre Pierre Janet, j’en ai développé plusieurs comme « légèreté & nature », « tropical », « graphique », « les quatre saisons ») qui permettent de caractériser les espaces, de les structurer, de les délimiter, de nous repérer facilement, tout en respectant les besoins des pratiques et usages. Ainsi, on immerge les personnes dans une bulle temporelle et spatiale, un complément aux soins pratiqués.

Dans les espaces de soin, la place de la personne soignée est très importante. Le sont tout aussi la place des personnes les accompagnant et la place des professionnels et professionnelles de ces établissements. Bref, tout le monde est concerné.

 

Un espace professionnel est un espace dédié à une activité professionnelle, quelle qu’elle soit, avec ou sans accès du public. Qu’il s’agisse des questions de management ou d’environnement, se sentir bien au travail, c’est primordial : sans ça, la qualité de ce qu’on y fait ne peut pas être assurée. Bien-sûr, la scénographie, comme pour les espaces de soin, ne se substitue pas à la gestion des équipes ou au management. Elle offre un cadre environnemental de travail propice aux bonnes pratiques grâce à son expertise.

Tout est possible en scénographie. Les seules limites sont le respect des règles de sécurité, des normes et des lois, ainsi que le bien-fondé de la réalisation d’un projet. À l’instar des espaces de soin, le mobilier ne peut être choisi ou fabriqué à la légère ; le flux doit être pensé avec optimisation et nécessité ; l’être humain doit être replacé au cœur du cheminement.

 

C’est un peu différent dans les espaces privés. À la maison, le fonctionnement est unique et personnel, propre à chacun et chacune. Les normes et règles de sécurité sont globalement beaucoup plus souples, la création est moins réglementée. Cependant, plus de liberté ne veut pas dire que nous pouvons nous permettre de créer tout et n’importe quoi n’importe comment. Bien au contraire : par exemple, il est plus simple de proposer des éléments avec des matériaux non conventionnés, mais il faut garder un cadre clair et sécuritaire qui servira à merveille la demande. Et puis, vous connaissez le proverbe « qui peut le plus, peut le moins ».

Alors, à quoi ça sert dans un appartement ou une maison ? La scénographie permet d’apporter soit une unité générale à l’ensemble du foyer, la création d’une ambiance particulière dans certaines pièces, de tout rendre unique ou de mélanger les principes (restons créatifs et créatives, et acceptons les challenges).

une envie, un projet, des questions ?

La prise de contact est libre et gratuite

Newsletter

Pour s'inscrire à la newsletter, c'est ici 👇

    ×
    ×

    Panier